COMMUNIQUE DE PRESSE

Mlle GASENGAYIRE LEONILLE, TRÉSORIERE-ADJOINTE DES FDU INKINGI

ENLEVÉE PAR LA POLICE SECRÈTE AU RWANDA

 Ce matin du 26 Mars 2016, Mlle Gahongayire Léonille, trésorière-adjointe du FDU-Inkingi a été séquestrée par des hommes en civil qui l’attendaient à l'intérieur de la prison centrale de Kigali tristement célèbre "1930". Ils l’ont forcée à monter dans une voiture immatriculée nºRAA442M qui l’attendait à l’intérieur de la prison et l’ont amenée vers une destination inconnue. La voiture ne pouvait pas être entrée et stationnée à l’intérieur de la prison sans l'autorisation des autorités de la prison. Par conséquent, les autorités pénitentiaires ne peuvent qu’être complices de cet enlèvement.

 Mlle Léonille était allée à la prison centrale de Kigali pour porter de la nourriture à la prisonnière politique Mme Victoire Ingabire Umuhoza, Présidente des FDU-Inkingi. Mme Victoire reçoit la nourriture de l'extérieur de la prison sur conseil médical. Cette autorisation avait été approuvée par les autorités pénitentiaires. Mlle Léonille a été enlevée sans qu’elle ait pu remettre la nourriture qu'elle avait apportée à la prisonnière politique Victoire Ingabire Umuhoza. Celle-ci est maintenant sans nourriture ni eau.

 L'enlèvement fait partie d'une guerre psychologique menée par le régime du FPR contre Mme Victoire Ingabire Umuhoza, afin de briser sa détermination à s’opposer au système répressif actuel ainsi que pour effrayer tous ceux qui la soutiennent à l’intérieur du pays. Le gouvernement est très furieux contre Mme Victoire Ingabire après son appel à La Cour Africaine des droits de l’homme et des peuples dont l'issue a terni l'image internationale du Rwanda qui se targuait de respecter la primauté du droit. Le gouvernement rwandais semble donc prêt à tout faire pour la mettre hors d’état de nuire.

 Il est tout à fait clair que cette dernière mesure vise à effrayer quiconque oserait apporter de la nourriture à Mme Victoire Ingabire Umuhoza, et pour des raisons très suspectes, à forcer cette dernière à prendre de la nourriture préparée par les cuisiniers désignés par des représentants du gouvernement.

 Les FDU-Inkingi voudraient alerter tous les peuples épris de paix, les gouvernements et les organisations des droits de l'homme pour qu’ils fassent pression sur le gouvernement rwandais afin qu’il révèle l’endroit où Mlle Léonille est détenue et qu’il la libère sans délais.

Les FDU-Inkingi voudraient condamner dans les termes les plus forts les enlèvements répétés de ses partisans.

 

Fait à Londres, le 26 Mars 2016

Justin Bahunga

Commissaire aux Relations Extérieures et Porte-parole

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

VIDEOS CHOISIS POUR VOUS