L'Ambassadeur du Rwanda en Belgique, Monsieur  NDUHUNGIREHE Olivier s'est lancé dans une campagne de désinformation et de fausses accusations souvent graves contre les personnalités qu'il soupçonne de ne pas soutenir Paul KAGAME et le FPR.
 
C'est ainsi que sur le forum DHR, il accusé le journaliste Jean Claude MULINDAHABI d'avoir participé aux viols pendant le génocide. En tant que modérateur du forum, je lui ai demandé la preuve de ses affirmations. Il n'a pas pu les produire.
 
Entretemps, je journaliste MULINDAHABI m'a fourni un jugement gacaca qui l'a acquitté d'un seul chef d'accusation à son encontre et qui n'avait aucune relation avec les faits de viol ou de meurtres.
 
J'ai pris la décision de suspendre l'ambassadeur NDUHUNGIREHE du forum pour propagation de mensonges à dessein de nuire. Il a réagi violemment avec menaces  par un email qu'il m'a envoyé en privé.
 
Ci-dessous les messages échangés dans ce dossier:
 
 
 
 
 
 
Me Innocent Twagiramungu,
 
Dont acte. 
 
En tant que bon diplomate, je vous applique la réciprocité, ce qui veut dire que vous êtes immédiatement bloqué de mes comptes Twitter et Facebook jusqu'au 30/06/2018 à minuit
 
D’autres mesures de ma part pourront également s’imposer, en cas de besoin.
 
Bonne compréhension.
 
OJPN
 
Le Mercredi 19 avril 2017 14h54, "innocent TWAGIRAMUNGU itwagira71@gmail.com [Democracy_Human_Rights]" <Democracy_Human_Rights@yahoogroupes.fr> a écrit :

 
Netters,
 
Suite à l'instruction de l'affaire, voici les éléments en ma possession:
 
- L'Ambassadeur Olivier NDUHUNGIREHE reste en défaut de fournir un moindre commencement de preuve des allégations de viol pendant le génocide à l'encontre de JC MULINDAHABI;
 
- Monsieur MULINDAHABI Jean Claude m'a communiqué un jugement du tribunal GACACA siégeant à Kigali et qui l'a acquitté de la charge unique pour laquelle il était poursuivi.
 
Ce fait n'a rien à voir ni avec le viol ni avec les meurtres .
 
Le tribunal gacaca saisi a conclu, selon ce jugement du 31/10/2007, que le fait pour lequel il était poursuivi, n'est pas puni par la loi rwandaise.
 
Ce jugement jouit de la force de chose jugée et cette vérité judiciaire s'impose même à l'Ambassadeur NDUHUNGIREHE.
 
Conclusion: Les accusations de l'Ambassadeur NDUHUNGIREHE Olivier contre JC MULINDAHABI sont fausses et diffusées dans la seule intention de nuire à sa réputation.
 
Vu la gravité des faits et le règlement de notre forum, l'Ambassadeur NDUHUNGIREHE Olivier est suspendu du forum jusqu'au 30/06/2018 à minuit.
 
Bonne compréhension.
 
IT
 
 
 
Ambassadeur NDUHUNGIREHE, 
 
Savez-vous s'il y a réellement un juge Rwandais qui aurait été saisi de ces faits ?
 
Si les tribunaux gacaca ne se sont pas intéressés aux accusations de viol que vous alléguez  pendant le génocide, pouvez-vous nous dire quel tribunal a été saisi de ces faits à son encontre au Rwanda et quelle  a été l'issue du procès ?
 
Quels sont les faits dont le juge Rwandais ( gacaca ou autre instance) a été saisi à charge de M. MULINDAHABI JC?
 
Y a-t-il une procédure en cours actuellement à son encontre ?
Peut-on en avoir la preuve?
 
Qu'en est-il au juste?
 
Vous restez en défaut de m'apporter la preuve des accusations de viol que vous alléguez à son encontre ( aucun document officiel, aucun article de presse ). D'où tenez-vous ces accusations que vous balancez sur DHR.
 
Vous appelez au secours Tharcisse Semana mais je remarque qu'en aucun cas il ne parle d'accusations de viol.  
 
IT
 
 

 
 
 
Me Innocent Twagiramungu,
 
Je n’ai jamais dit que « Monsieur MULINDAHABI aurait fait l'objet d'accusation de viol au tribunal gacaca ». Je vous mets au défi de me montrer un seul de mes messages où j’aurais écrit cela. Les Gacaca, c’est Mulindahabi qui en a fait mention en guise de défense.
 
Ce que j’ai dit en revanche, c’est que Jean-Claude Mulindahabi, alors journaliste sportif à l'ORINFOR, a précipitamment fui le pays après des accusations de viol durant le génocide. Ces accusations sont un fait établi que Mulindahabi ne nie pas lui-même. Que la réalité de l’accusation soit établie ou non par un tribunal est une autre affaire, qui ne faisait pas l’objet de mon propos.
 
Même Tharcisse Semana, son ami et collègue à LECP Umunyamakuru a bien confirmé que Mulindahabi a fui le pays parce qu’il faisait l’objet d’accusations de génocide. Il l’a dit en ces termes : « Kuva mumenye [Mulindahabi] kugeza igihe afatiye icyemezo cyo guhunga kubera agatsiko k'abashinjabinyoma bashakaga kumukorera rushorera bamugerekaho urushyo rwa jenoside muzi nk'umuntu utuje, ucisha make ndetse wirinda gushotorana no kuba yaba nyirabayazana w'ibibazo (haba mu mibanire ye n'abandi cg se mu buzima rusange bw'abanyapolitiki n'igihugu) ».
 
Que voulez-vous de plus ? Si même son ami Semana le dit, ceci est la confirmation que ces accusations étaient bien réelles, tellement réelles qu’elles ont incité Jean-Claude Mulindahabi à quitter son travail de journaliste sportif à l‘ORINFOR et à fuir le pays. Et ce, à moins bien sûr que vous prétendiez que Tharcisse Semana, collaborateur de Mulindahabi à LECP Umunyamakuru, soit mon « complice » en « diffamation ». 
 
 
Quant aux « mesures nécessaires » que vous pourriez prendre, ne croyez surtout pas que vous soyez le seul dans ce monde à pouvoir les prendre…
 
OJPN  




 
Bonjour Ambassadeur NDUHUNGIREHE,
 
Vous prétendez que Monsieur MULINDAHABI aurait fait l'objet d'accusation de viol au tribunal gacaca. L'intéressé nie les faits et vous soupçonne de vouloir nuire à sa réputation .
 
Pouvez-vous nous nous fournir en privé ou publiquement la preuve de vos affirmations ( jugement gacaca d'acquittement ou de condamnation,  décision de non-lieu, ou un article de presse qui aurait rapporté ce cas).
 
Vous avez un délai de 48h expirant vendredi 21/04/2017 à 9h du matin, heure belge.
 
Passé ce délai, ce cas sera considéré comme de la pure diffamation et propagation de fausses informations dans le but de nuire à la fois à la réputation d'un membre du forum et à l'image de marque du forum DHR.
 
Je serais alors contraint d'envisager les mesures nécessaires.
 
Bonne journée.
 
IT